lundi 31 juillet 2017

Précepteur en Russie pour 5000 euros par mois ?

Dans le roman DOUBROVSKI de Pouchkine, j'aime le passage où le précepteur français - victime d'une blague de son maître, un riche seigneur russe - se retrouve enfermé dans une pièce avec un ours affamé.

Le Français garde son sang-froid et abat l'animal avec le revolver qu'il portait en cachette, ce qui provoque l'admiration de la jeune et belle Maria, la fille du maître.

En fait, le précepteur français n'était ni précepteur ni français ! Il s'agissait de Doubrovski, le héros de l'histoire, qui préparait sa vengeance sous ce déguisement...

Au XIXe siècle, la tradition du précepteur français était bien établie dans les familles de l'aristocratie russse, et de nombreux romans en gardent la mémoire.

Aujourd'hui cette tradition est en partie réactivée avec quelques différences notables :  les oligarques ont remplacé les aristocrates, les précepteurs se nomment "gouvernor" " tutor" ou "nanny", et les Français ont laissé la place aux Anglais.

80% des postes proposés concernent des Anglais. Les Français, les Allemands, les Italiens et les Chinois se partagent les 20% qui restent.

Alors, "précepteur" dans une famille russe, en Russie, en France, en Angleterre, en Floride ou à Dubaï, pour 4000 ou 5000 euros par mois, ça vous tente ? Si oui, jetez un coup d'oeil aux annonces proposés sur les sites suivants :

L'agence GOUVERNEUR INTERNATIONAL

L'agence DUKE AND DUCHESS 

Le travail est très bien payé mais il faut souvent savoir mettre un peu de son orgueil romantique de côté car dans bien des familles d'oligarques, le "précepteur", même bien traité,  n'est considéré que comme un domestique parmi d'autres, au même titre que le cuisinier, le chauffeur ou le maître de musique.


Résultat de recherche d'images pour "précepteur français russie"


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire