vendredi 21 juillet 2017

Masha, Michka et le pirajok !

Un pirajok, des pirajki !

Aujourd'hui je vais vous parler des pirajki, ces délicieux petits pains qui font partie de la culture populaire et culinaire russe.

On les trouve dans le conte Masha et Medved (dont s'inspire très librement le dessin-animé),



On les trouve dans les cantines, dans les "traktirs" et, pour de très nombreuses occasions, sur les tables russes.

Les pirajki sont le plus souvent fourrés avec des oeufs et du choux ou des oeufs et des oignons verts. Mais ils peuvent aussi être sucrés et fourrés avec des pommes, des poires ou de la confiture.


Pour vous,  de mémoire - hélas imparfaite - la recette... aussi simple qu'un verre de vodka.

Pour la garniture salée, voilà :





Les oignons, comme les choux, doivent être coupés et revenus dans la poêle. Sel, poivre.



Pour la pâte, il faut de la farine, un peu de lait, quelques cuillères d'huile et un peu de levure.

On mélange le tout jusqu'à obtention d'un pâte homogène, collante et un peu trempée.

On laisse reposer deux bonnes heures dans un plat : sous l'effet de la levure, la pâte doit vraiment gonfler.



On forme alors des petites boules



On les étale comme des petites crêpes, on met la garniture




On referme



On retourne,




Au four le temps qu'il faut et à table !






приятного аппетита !!!




N'hésitez pas à apporter des précisions sur la recette, 
l'objectif étant de permettre aux lecteurs de se régaler !


2 commentaires:

  1. Germs
    Merci pour la recette, je vais l'essayer )) Juste une question, quelle est la méthode recommander pour les réchauffer?.
    D'autre recette simple, de cette vaste et magnifique contrée, je suis preneur. Bien à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, merci pour votre message et j'espère que les pirojki vous plairont ! Pour les réchauffer, si vous êtes capable de patienter, le four ! Sinon le micro-onde peut faire l'affaire.
      Dans la rubrique "cuisine russe" du blog vous pourrez trouver quelques recettes - d'autres suivront sans doute.

      Supprimer