vendredi 3 février 2017

Mossoul : les forces aériennes de DAESCH

Mon copain Viktor - ancien pilote militaire du temps de l'URSS - travaille dans le service de sécurité de l'ONU pour le Nord-Irak.

Il était ces jours-ci dans des villages proches de MOSSOUL.

Il a découvert quelques restes de la flotte aérienne de DAESCH, qui ne compte donc pas que des drônes quadricoptères piégés ou des drônes bi-plans lance-grenades.









Depuis le début de l'offensive, il y aurait eu plus de 6000 soldats irakiens tués (sans compter les victimes appartenant aux forces peshmergas, aux milices chiites, aux milices yesidis et chrétiennes).

Plus de 6000 noms, plus de 6000 "moi" - et pendant ce temps-là, à quelques dizaines de kilomètres, je bois tranquillement ma bière et je mange mes cacahuètes salées et grillées à point.

Mon Dieu.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire