vendredi 30 septembre 2016

Tous les vendredis, je suis dans la m...


Vivre dans un pays musulman, c'est apprendre un certain décalage temporel. Le week-end commence le jeudi soir, et le premier jour travaillé de la semaine est le dimanche... On ne s'y fait jamais vraiment. Dire aux collègues : "Bon week-end et à dimanche"  est absolument étrange.

Le vendredi matin - moment de la grande prière - présente un avantage certain : la ville est calme et comme abandonnée. C'est le moment idéal pour faire son jogging dans les parcs ou ses courses dans les centres commerciaux   - déserts mais ouverts.

Le vendredi soir, comme partout sur Terre, c'est la FRIDAY NIGHT FEVER. A Erbil, le moteur des DODGE et des FERRARI hurle, la chicha fume, et la bière coule à flot dans les quartiers libres (chrétiens)...

L'alcool excessif, c'est justement ce que chante Simon SLIEPAKOV,
Семён Слепаков... Tous les vendredis, je suis dans la m... Kajdou Piatnitsu ya v' gavno, Каждую пятницу я в говно
.
мен Слепакв


video


Pour ceux qui comprennent le russe, c'est plutôt simple - voire basique - et drôle. Pour les autres, je vous laisse apprécier le ton et la musique.



BONNE ECOUTE SUR RADIO DATCHA !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire