samedi 13 août 2016

un été russe : VOLGA plage

Pour beaucoup de Français, la Russie c'est la neige, des ours, la Sibérie et un hiver éternel !

Alors, pour ceux qui ne le savent pas, en Russie, l'été - continental - est très chaud :  non pas parce que les filles ont souvent de très longues jambes et de très courts shorts mais tout simplement parce que le mercure se balade - selon les régions - entre 28°C et 40°C.

Pour se rafraîchir, rien de tel que la"пляж" (plage) !

Et pas la peine d'aller sur le mer Noire pour en profiter : les lacs, les rivières et les fleuves sont partout et offrent souvent des berges idéales.

A Togliatti ou à Samara, c'est la Volga qui coule paresseusement. Quel délice que de se plonger dans l'eau du plus long fleuve d'Europe (3500 km)

La Volga entre Togliatti et Samra

Un embarcadère pour rejoindre Togliatti ou Samara non loin de Sharayeva, le village du peintre Repin

Résultat de recherche d'images pour "haleurs de la volga"
le fameux tableau de Repin : Les haleurs de la Volga




La Volga à Togliatti, 15 km de large ! En face, les monts Jigouli


La plage à Togliatti

La plage à Samara, en plein centre ville !

Samara : il suffit de traverser le fleuve pour se retrouver en pleine nature.

La Volga occupe une place fondamentale dans l'imaginaire russe. Elle est, entre autres, le lieu des exploits de Stepan Razin (1630-1671), le Cosaque pirate pilleur massacreur libérateur des paysans !


Résultat de recherche d'images pour "stepan razine"


S

4 commentaires:

  1. Bonjour Grog, comme je vous comprends! Malheureusement, plonger dans l'environnement profond de l'homme, la nature riche de cadeaux relève de l'apnée dans notre monde. Ces respirations nous sont nécessaires tant au mental qu'au physique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ronald,j'espère que vous avez aussi pu pratiquer ces apnées salutaires en Crimée !

      Supprimer
  2. Bonjour Grog, de retour de Scandinavie, mon intérêt est ravivé pour les vieilles coques...Trouve-ton trace à Togliatti ou à Samara de vestige, de cartes de récits ou de photos-tableaux des vieux bateaux en bois, issus des traditions de construction nordiques de planches assemblées "à franc bord" ? Comme à Roskilde (Danemark) ou à Chalonnes-sur-Loire ?http://www.loire-chalandoux.com/notre-projet-gabarot_3645644.html, http://gensdelouere.jimdo.com/histoire-des-bateaux-de-loire/, http://www.vikingeskibsmuseet.dk/en/, Bonne canicule ! (38°C ces jours-ci sur les bords de Loire -> le climat est gravement déréglé...). Crdt, Eric emagloire@nordnet.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Eric, pour les vestiges de vieilles coques, je ne sais pas trop, je regarderai, mais j'ai vu plusieurs de ces barques à franc bord sur la Volga à Togliatti et Samara (le symbole de LADA justement!) C'est surprenant, car on se dit "mais que font des drakkars si loin de la Scandinavie"? A bientôt !

      Supprimer