jeudi 21 avril 2016

Apprendre le russe grâce à internet !

Traînant comme des boulets mes méthodes Haraps et Assimil,

Dégoûté par des professeurs russes - natifs - et par leur goût immodéré pour les règles de grammaire compliquées  et les rébarbatifs exercices d'application,

Je désespérais de jamais progresser en russe.

J'ai alors pensé à internet...

J'ai cherché de quoi retrouver la motivation et le plaisir d'apprendre - et j'ai trouvé.

Les sites les plus intéressants me semblent être en anglais.

Petite sélection qui vous (re)donnera je l'espère le goût de la langue de Tolstoï.

POUR DEBUTER (A1, A2)

Katya et sa copine Svetlana devraient charmer les cœurs les plus endurcis et délier les langues les plus figées.









POUR SE PERFECTIONNER (A2, B1)

Un seul nom DENIS, l'incomparable ! Ce gars-là a été charmeur de serpents dans une autre vie ! C'est un pur régal de l'écouter et de le regarder !





J'aime beaucoup aussi Antonia de Russian with Passion. Des discussions du quotidien avec des sous-titres. C'est simple, pratique et efficace.





Enfin, pour une méthode complète et bien-sûr gratuite avec des dialogues drôles (et non pas absurdes comme chez Assimil ou Haraps), de la grammaire (hélas) et des exercices, c'est par ici, sur learnrussian.rt.com !

Задание 2. Слушайте и читайте диалог.

Task 2. Listen to the dialogue and read it.
LR
00 : 00
Мой день.
Иван: Вот, Жан, скажи, когда французские мужчины пьют, о чём они разговаривают?
Жан: Конечно, мы говорим о женщинах! И о футболе. И о жизни.
Иван: А вы говорите о сыре?
Жан: О сыре? Почему мы должны говорить о сыре?
Иван: Ну как же! Сыр – это ваша национальная гордость.
Жан: Стереотипы, стереотипы. А что вы, русские, всегда говорите о водке, икре и борще?
Иван: Нет, конечно. Джон, а в Америке о чём вы говорите, когда пьёте?
Джон: Ну, мы говорим обо всём. Но мы не очень любим говорить о деньгах, о религии, о сексе, о политике сейчас тоже редко говорим.
Жан: Ха-ха. Так о чём вы говорите? Ни о чём?
Джон: Почему? Мы говорим о футболе. Только о нашем, американском футболе. Об экономике. Иван, скажи, а почему русские так любят говорить? Вы можете говорить обо всём?
Иван: Если я говорю с друзьями, то, конечно, я говорю обо всём. О проблемах, о семье, о работе, о деньгах, о девушках, о жизни.
Жан: О да, вы русские очень любите говорить о жизни. Ночью на кухне. Я не понимаю, почему?
Иван: Ну, это русская традиция. Вот американцы и европейцы идут к психологу. А русские идут к другу. Это тоже как терапия.
Джон: Хорошо, это мы понимаем, но почему ночью?
Иван: А когда? Днём мы работаем, а ночью думаем о жизни. Всё логично.
Жан: Да уж, русская логика, как и русская душа – загадка.
Джон: Так давайте выпьем! За русских друзей!
Иван и Жан: Давай.


Il y a des milliers de choix sur internet, et ma sélection est forcément subjective. 
Donc, si vous avez des conseils, des recommandations, les lecteurs du GROG et moi-même sommes preneurs ! On attend vos commentaires !




8 commentaires:

  1. Bonjour Grog. Pour ma part, j'utilise le site 'le temps de parler russe' en français. Il permet d'acquérir les bases de la langue, chose que ne n'ai toujours pas réussi à faire!!! Mais je ne désespère pas!!! Bonne journée.
    http://speak-russian.cie.ru/time_new/fra/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ronald, merci pour le lien, j'aime bien l'esthétique du site que vous indiquez. De plus, la possibilité de regarder/écouter les dialogues avec ou sans sous-titres est vraiment appréciable.
      Impossible n'étant pas français, nous avons donc une chance de parler russe un jour ! Hauts les coeurs !

      Supprimer
  2. Coucou Grog! Bien que sympas et ludiques ces petits dialogues mais malheureusement insuffisants pour un apprentissage sérieux de la langue. Ils peuvent tout à fait faire partie de différents supports de cours (audio, vidéo, ecrits) mais ils ne peuvent pas remplacer l'apprentissage traditionnel. Je suis passée par une école russe d'apprentissage de français (langue aussi complexe et pleine de nuances que le russe), au bout d'un an d'études j'étais capable d'entretenir n'importe quelle conversation de la vie courante dans un français grammaticalement correct. Donc, OUI aux cours variés, vivants, intéressants mais TRAVAILLER, TRAVAILLER ET ENCORE TRAVAILLER comme disait Lénine. Ceci dit en passant, je suis un peu comme vous mais pour l'anglais, j'espère un jour pouvoir suivre les cours avec un professeur, car apprendre seule est très difficile et décourageant. Удачи! Acia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Acia, ah les paroles vraies sont souvent des paroles dures ! Et vous avez - avec Lénine ! - mille fois raisons, le TRAVAIL est la clef.
      Il y a bien-sûr plusieurs façons de travailler mais dans tous les cas, il faut y passer du temps. Des centaines d'heure !

      Supprimer
    2. Si l'on regarde le cursus de nos enfants au collège et au lycée, ils ont 3 heures d'enseignement par semaine. Après 7 années passées, ils maitrisent la langue choisie et cela représente 3 heures x 38 semaines x 7 années = 798 heures de cours sans compter les devoirs et autres exercices. Donc pour imaginer approcher un résultat identique, il vraiment travailler, vous avez entièrement raison Acia.

      Supprimer
  3. Pardon , Lénine disait "Étudier, étudier et encore étudier')) Mais comme en français on utilise souvent le verbe travailler pour les études, j'ai un petit peu déformé la célèbre phrase de Lénine, qui était un homme d'une intelligence exceptionnelle. Acia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Acia, je ne vous savais pas léniniste !)

      En ce qui concerne le volume horaire nécessaire pour apprendre le russe - et pour rebondir sur ce que disait Ronald - j'imagine que cela doit être proche de ce qu'indique le CIEP pour l'apprentissage du français :
      DELF A1 : 60 heures à partir du niveau débutant
      DELF A2 : 100 heures à partir du DELF A1
      DELF B1 : 150 heures à partir du DELF A2
      DELF B2 : 180 heures à partir du DELF B1
      DALF C1 : 200 heures à partir du DELF B2
      DALF C2 : 200 heures à partir du DALF C1
      500 heures pour atteindre le B2 !
      700 heures pour le C1 !

      Supprimer
    2. En effet, c'est impressionnant!
      Ce n'est pas que je suis léniniste, mais je sais trouver chez les gens de bons côtés. Lénine peut être apprécié pour ses idées mais pas forcément pour ses actes. Acia

      Supprimer