lundi 28 mars 2016

Antochka, l'éloge de la paresse !

Après MACHA et MICHKA, un autre classique russe mais de la grande époque soviétique : ANTOCHKA.

ANTOCHKA, l'enfant sauvage qui refuse de travailler, l'individualiste qui ne se réjouit pas de récolter les pommes de terre du Kolkhoze - et qui récolte donc ce qu'il a semé... 

2 minutes de bonheur et une musique que vous allez chantonner toute la journée !



La petite pionnière fait penser à Macha, non ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire