samedi 13 février 2016

Les vertes collines d'Erbil

Bon, désolé, c'est un titre un peu mensonger car les collines d'Erbil ne seront vraiment vertes que dans quelques semaines, couvertes d'herbes et de céréales.

Pour l'instant, c'est un peu désertique et Hemingway serait déçu.

Mais quel bonheur, à 30 minutes du centre ville, de se retrouver en pleine nature, sans le ronron des générateurs ni les cris des muezzins.

C'est beau le Kurdistan, non ?










Et pour finir, une colline presque verte !




5 commentaires:

  1. Qu'est-ce qu'il faut pour réaliser de belles photos? un beau paysage et un bon appareil photo. Visiblement vous avez tout cela à portée de main. Belles images, je préfère la troisième du bas, très originale. Acia

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Grog, je vous reconnais un vrai talent de photographe. Sur la beauté du paysage, c'est sûr, ce n'est pas la Normandie, c'est plus vallonné!! Mais ceci n'est pas important, l'important est que ce paysage est beau pour un Kurde car c'est la terre de ses racines.

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Acia, et bonsoir Ronald, ça fait toujours très plaisir de vous retrouver sur le blog.
    Les photos sont belles, c'est vrai, mais vraiment je n'y suis pas pour grand chose (ni mon petit Olympus basique de poche), je n'ai fait que fixer la beauté insolite de ce paysage spectaculaire.
    à bientôt !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Grog,
    c'est d'une beauté lunaire et singulière par son absence de l'homme. On voit le silence, l'air débarrassé des vapeurs de gazole et les odeurs de la rosée du matin ! A votre place, j'y emporterai des "samoûn" et un peu de camembert pour y passer mes dimanches...
    Bravo pour la qualité des photos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Mahmoud, cela fait plaisir de vous retrouver sur le blog et merci pour votre message. Excellent conseil que le "samoûn-camembert" (il y en a chez Carrefour), j'y ajouterai peut-être aussi un peu de ce fruit de la vigne et du travail des hommes !

      Supprimer