vendredi 5 février 2016

Les SAOUD, DAECH et les TALIBANS, même combat

Les Talibans ont fait sauter les bouddhas de Bamiyan.


Résultat de recherche d'images pour "bamiyan buddha"

Les djihadistes de l'Etat islamique - DAECH noir - ont rasé Palmyre.

Quant à la famille régnante d'Arabie Saoudite, les Saoud, - DAECH BLANC - elle est responsable de la destruction massive d'un patrimoine de l'islam millénaire. 

Sur ce sujet, je recommande vivement l'article de Corinne Autey-Voussel, Les lieux saints de l'islam en péril,  publié sur LES CRISES.





L'idéologie fanatique wahhabite, qui est plus ou moins celle de tous les fanatiques musulmans, me  fait penser à une affreuse tumeur cancéreuse dont les pétro-dollars alimentent des métastases partout dans le monde.

Dans cent ans, lorsque nous en aurons fini avec le pétrole, nous en aurons aussi fini avec le fanatisme islamique. 

Le développement des énergies renouvelables s'accompagnera probablement du développement d'un islam renouvelé  - non toxique pour la planète. Et les Saoud, ces bédouins enrichis et stupides, retourneront traire leurs chamelles.

Pour reprendre le mot de ce traître de Nabe, "patience" !

3 commentaires:

  1. Bonjour Grog,

    Connaissez-vous le zoroastrisme, cette religion de la Perse antique qui a influencés les trois grandes religions monothéistes. Il est désespérant de voir qu'à partir d'un socle remarquable, les religions actuelles ont générées tant de violences et d'inhumanités.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Zoroastrisme
    Bien à vous

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir monsieur Jigouli et merci pour le lien qui est très intéressant.
    Le soleil zoroastrien figure d'ailleurs sur le drapeau du Kurdistan irakien !
    Quant aux violences et inhumanités dont vous parlez, je ne sais pas si elles sont le fruit des religions ou tout simplement du coeur humain ? du sombre coeur humain.

    RépondreSupprimer
  3. oui du coeur sombre des Bédouins... qui sont nos alliés car on n'a pas médité cette belle phrase d'Omar K, "Avant de prendre la main d'un homme, demande-toi si elle ne te frappera pas, un jour. »
    Il y a quand même du bon dans cet orient compliqué !

    RépondreSupprimer