jeudi 24 septembre 2015

De la souhaitable proportionnalité des peines et des châtiments

"La France suspend une consule honoraire en Turquie qui vendait des canots aux réfugiés." (Le Monde du 12.09.2015)

"La France", c'est un bien grand mot pour désigner notre actuel sinistre des affaires étrangères, Laurent Fabius.

Si cette consule honoraire a perdu son poste pour avoir vendu des canots à des réfugiés, que mérite-t-il, lui, le ministre qui a offert des armes au groupe terroriste al-Nosra responsable de nombreux massacres en Syrie ?

D'être jeté dans la géhenne, là où il y a des pleurs et des grincements de dents ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire