mardi 1 septembre 2015

à table !

Un dîner russe consiste à ralentir les ravages de la vodka en avalant un oignon, de l'aneth et un petit hareng.
Berezina, de Sylvain Tesson

J'ai bien aimé cette phrase de Sylvain Tesson même s'il exagère un peu car un dîner russe c'est souvent très copieux et c'est d'ailleurs l'abondance des zakouski, pilmini, chachliki qui ralentit effectivement les "ravages de la vodka".

Je recommande vivement la lecture de BEREZINA, livre dans lequel Sylvain Tesson raconte son voyage en side-car OURAL (la jigouli des 3 roues !) sur les traces de la Grande Armée, deux siècle après la retraite de Russie.

Un livre simple, captivant, émouvant.


Résultat de recherche d'images pour "tesson side car russie"


La rentrée - quel malheur - comment l'affronter sans vodka ?!!



2 commentaires:

  1. Bonjour Grog, eh bien, moi je m'attendais à un beau billet sur la rentrée scolaire russe, la fête du 1 septembre avec les enfants heureux d'aller à l'école, avec des fleurs et des ballons de toutes les couleurs, et vous, vous parlez de la vodka. Oui je sais que vous avez déjà publié des billets sur l'école russe : ) Bonne rentrée à vous! Acia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Acia, mais vous savez la vodka aide beaucoup à voir des fleurs et des ballons multicolores.
      Plus sérieusement, j'entends bien votre reproche : parler de la vodka quand on parle de la Russie, c'est un peu facile et réducteur, certes, certes. Ah la la rien de plus terrible que de décevoir une fidèle lectrice.
      Bonne rentrée à vous aussi !!!

      Supprimer