samedi 13 juin 2015

Les "ariéchki", c'est si bon !

Il m'arrive sur ce blog de tenir des propos alarmistes, pessimistes, catastrophiques, sur la France, mais question cuisine, je dois dire que nous sommes les meilleurs. Tout  simplement. Loin devant.

Nous sommes les rois de la pâtisserie, les sultans du pain frais, les tsars de la viennoiserie.

En France depuis quelques semaines, je me régale quotidiennement de pains au chocolat, de croissants, de religieuses au café ou de tartelettes au citron.

Je me régale donc - je grossis paisiblement -  mais pourtant, il m'arrive de temps à autre de regretter ces petites mignardises que ma Dulcinée russe (en attente d'un visa Shengen sur les bords de la Volga) pour moi parfois cuisinait : les ariéchki (орешки).

Des petites bouchées craquantes avec un cœur fondant de confiture de lait à la noisette.

Quelques images pour expliciter mon propos.

































Bon appétit,

приятного аппетита !




7 commentaires:

  1. Ça sent mon enfance par ici, merci pour ce billet tout comme pour les autres, cher Grog!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureux que ces "ariéchki" vous rappellent votre enfance et fassent ainsi office de "petite madeleine de Proust" à la russe !

      Supprimer
  2. Comment ça ! Ça va pas ? Pas de recette ? A quoi bon ce приятного аппетита ? Allez, je veux goûter aussi, moi et tous les autres !

    Joseph (celui de la spirale à deux lames)

    RépondreSupprimer
  3. Vous parlez d'un ingrédient les орешки - les noisettes. Ces friandises ressemblent à des noix. En polonais orzeszki - noisettes, noix - orzechy.
    Pour la recette, je patiente.

    Joseph (celui de la spirale à deux lames)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Joseph,
      C'est appétissant en effet, et je comprends que vous vouliez la recette ! Je vais la demander à ma chérie et je la publierai prochainement en commentaire.
      Le seul hic, c'est qu'il faut cette espèce de "moule à gaufres" en 2 parties, cette poêle en fonte made in URSS, qui seule permet de donner cette forme de petites noisettes à la pâte. Et ça, je ne sais vraiment pas où vous allez pouvoir vous la procurer?!
      Mais vous aviez déjà réussi à bricoler une spirale infernale, vous parviendrez bien à préparer d'une façon ou d'une autre ces délicieuses petites "ariéchki"!
      Patience donc et à très bientôt.

      Supprimer
  4. Je crois qu’ils vendent parfois cet appareil sur le site du Magasin russe, vous tapez dans le moteur de recherche Magasin russe à Nice. Je me procure là bas des spécialistes russes quand le mal du pays me prend par la gorge! Acia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Acia, merci pour cet excellent conseil.
      En effet, il est possible de se procurer, pour 21 euros, un moule pour "ariéchki", à l'adresse suivante :
      http://www.magasinrusse.fr/lang-fr/maison/4194-moule-pour-oreshki.html

      Supprimer