jeudi 21 mai 2015

de Charybde en Scylla


Après le mariage pour tous,



Frigide-Barjot-opposants-mariage-pour-tous.jpg




 l'Europe pour tous ?




9 commentaires:

  1. Bonjour Grog! Toutes ces questions sont extrêmement compliquées, surtout pour ceux qui veulent suivre Christ... Je voudrais juste prier Dieu afin qu'il me préserve du mal et afin qu'il préserve mes lèvres du mal. En fait, accepter l'homosexualité et lui dire "oui", c'est offenser Dieu. Accepter les gens qui ne sont pas de ton pays ou de ta culture, ou accepter les gens tout court, c'est plutôt plaire à Dieu. La seule chose que je constate, c'est que ces gens ne sont pas heureux dans leur pays certainement, mais ils le sont encore moins ici. Ce qui les attend c'est la misère, le mépris et le rejet de la société de plus en plus raciste. Telle est véritable question. Bonne soirée, Acia

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Acia, vous soulevez la bonne question : comment concilier morale et politique - car hélas parfois elles semblent bien distinctes.
    Que faire ?
    Se rappeler que Dieu, avant d'être Justice, avant d'être Bonté, avant d'être Amour, Dieu est Vérité. Donc, en toute chose, il faut avant tout se demander : "où est la Vérité ?"
    Le problème auquel nous devons répondre est donc simple et brutal : ces migrants sont-ils des réfugiés ou des envahisseurs ?
    Ma réponse vous choquera peut-être : ce sont des envahisseurs.
    Les islamo-fascistes provoquent le chaos au Moyen-Orient, et ils se servent de ce chaos pour déstabiliser l'Europe.
    Ces dizaines, ces centaines de milliers de migrants musulmans - jetés sur les côtes d'Europe par l'Etat islamique - ne pourront pas être assimilés par une Europe en panne. Leur présence est une menace directe pour l'Europe laïque de tradition chrétienne.
    Cette Europe qui est incapable de contrôler ses frontières, cette Europe qui est incapable d'envoyer un corps expéditionnaire rétablir l'ordre en Libye (ordre mis à mal par la bêtise de BHL et de Sarkozy), cette Europe me dégoûte.
    Je pense qu'il est temps que les peuples d'Europe reprennent leur souveraineté, leurs frontières, leur monnaie... bref leur liberté - confisquée par d'obscures commissions ou parlements dit(e)s "européen(ne)s".

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Grog! Dieu est l’Amour, la Bonté, la Vérité comme vous dites, mais son amour n’est pas le nôtre, sa bonté n’est pas la nôtre, et sa vérité n’est pas la nôtre. En fait, il est tellement parfait que nos sentiments et la vision des choses ne correspondent pas où très peu à ses qualités divines. Donc à nous de savoir quelle est la volonté de Dieu pour nous, qu'elle est la vérité qu’il veut qu’on connaisse. Moi aussi je suis révoltée par le monde en chute libre, j’ai même parfois envie de reculer quelques années en arrière mais c’est impossible. Le monde va mal et cela ne s’améliorera pas. Et comme notre gouvernement n’est pas chrétien, il ne peut y avoir que des décisions que l’on constate aujourd’hui. D’ailleurs, avec un peu d’intelligence ou de bon sens il pourrait y arriver, car je ne pense pas que Poutine est profondément chrétien. Mais au moins il est à l’écoute du peuple pour maintenir sa confiance. Bref, on peut en parler longtemps et je ne connais pas de solution miracle à part se repentir devant Dieu et lui demander la grâce. Acia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Acia, vous êtes plus sage que moi ! Il n'y a pas en effet de solution miracle, mais certaines options sont moins mauvaises que d'autres. Lesquelles ?

      Supprimer
    2. Je ne sais pas si c’est un compliment de votre part ou de l’ironie, mais je ne me considère pas comme quelqu'un de sage, j’essaie juste de réfléchir, parfois un peu trop...En tout cas je ne peux pas être plus sage que vous avec tous vos diplômes réunis)

      Supprimer
    3. Acia, ce n'est pas de l'ironie, c'est sincère : vous parlez du repentir, de la grâce, de la prière - toutes ces choses sont du côté de la sagesse et de l'humilité ; moi je parle, je parle et je dis sans doute beaucoup de bêtises.
      Quant aux diplômes et aux études qui permettraient d'être sage, là c'est vous qui rigolez et qui me charriez : Jésus n'avait même pas le bac !
      Sur ce sujet, je partage l'avis formulé par Nicolás Gómez Dávila dans son Réactionnaire Authentique :
      "L’instruction ne guérit pas la bêtise, elle lui donne des armes."

      Supprimer
    4. Merci Grog. En fait, j'ai peur de tomber dans le jugement, y compris des homosexuels même si je n'accepte pas leur façon de vivre. C'est certainement un péché comme un autre et ces gens sont des brebis égarées que le Seigneur Jésus veut retrouver. C'est pourquoi, il faut les accueillir avec bienveillance tout en restant ferme dans notre désaccord. Et c'est trop difficile. Cela prouve nos limites, il n'y a que Dieu qui est capable d'aimer véritablement les pécheurs et il nous appelle à la repentance. Depuis quelques jours, je prie Dieu de m'éclairer et de me donner la sagesse que je n'ai pas.
      Vos diplômes sont mérités, j'en ai aussi quelques uns mais qui n'ont rien à voir avec la philosophie. Du coup, je suis incapable de vous parler du Grand remplacement.

      Supprimer
  4. Bonjour Grog,

    J'espère que vous apprécierez mon article de ce jour http://www.bvoltaire.fr/ronaldzonca/attention-republique-soluble-denigrement-repentance,177356

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ronald, oui oui j'apprécie votre article et le recommande bien-sûr aux lecteurs de ce blog !

      Notre mère, la République traitée comme une fille publique - vieille et repoussante... Je vous cite :

      "Quel fils légitime peut aimer une mère soi-disant monstrueuse ?
      Quel fils adoptif peut respecter cette femme soi-disant décatie ?
      Quel fils renégat ne profiterait pas de cette mère soi-disant agonisante ?
      Quelle filiation divine possible dans une société qui a fait de l’athéisme matérialiste et individualiste la quête spirituelle du jour ?"

      Supprimer