mercredi 8 avril 2015

De l'éducation sexuelle...



NGD chez lui à Bogota, dans sa bibliothèque


388
L’éducation sexuelle se propose 
de faciliter à l’élève l’apprentissage des perversions sexuelles.



269
Le moderne invertit la hiérarchie des problèmes.
Sur l’éducation sexuelle, par exemple, tout le monde pontifie, mais qui se préoccupe de l’éducation des sentiments.


NICOLAS GOMEZ DAVILA
le Colombien génial
l'auteur du Réactionnaire authentique


2 commentaires:

  1. Bonjour Grog! Moi aussi, je trouve que dans le cadre scolaire il est suffisant d’aborder ce sujet du point de vue scientifique lors des cours d’anatomie, pour mieux connaître les parties du corps humain et à quoi ça sert à l’origine! Le reste est à la charge de la famille, c’est aux parents de trouver les mots nécessaires pour aborder ce sujet. Cette méthode de distribution de moyens de contraception à l’école, n’est ce pas de la propagande du sexe?Acia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Acia, oui je partage votre avis. Dans ce domaine, l'Education nationale n'est plus du tout "objective". J'ai parlé dans un autre billet de la distribution en classe de 4ème de brochures présentant et banalisant la fé..., la so... et autres pratiques sexuelles. En 4ème ! La distribution de la pilule abortive au collège s'inscrit dans cette même logique "perverse". J'imagine déjà l'intitulé des prochains chapitres des livres de biologie : homosexualité, hétérosexualité, bi-sexualité, trans-sexualité, zoophilie, nécrophilie... chacun son choix !

      Supprimer