lundi 23 février 2015

Vivement la fête des femmes...

Aujourd'hui en Russie, c'est la "fête des hommes et des défenseurs de la Patrie".

Concrètement, aujourd'hui au marché, alors que j'achetais mon papier toilette et mon fromage, les marchandes m'ont félicité d'être un homme ! J'ai oublié la formule d'usage russe mais c'était assez surprenant de recevoir un tel compliment avec du сыр и туалетная бумага dans les mains.



Ma belle-mère, mes belles-sœurs et bien-sûr ma chérie m'ont aussi félicité et offert de petits cadeaux.

De son côté, ma chérie a appelé Maxim et Feodor, ses petits neveux de 11 et 12 ans pour - pareillement - les féliciter.

Et ce soir, nous avons bu un peu de vodka avec ma belle-mère à qui nous avons aussi souhaité une bonne fête car son carnet de télégraphiste militaire de réserve fait d'elle un authentique "défenseur de la patrie"

Ma belle-mère, télégraphiste soviétique, il y a 30 ans de ça !?!

Alors forcément, quand je vois que l'édition en ligne du Monde propose aujourd'hui un portfolio qui résume cette journée ainsi :

Le 23 février est férié en Russie, pour commémorer la création de l’Armée rouge et rendre hommage aux soldats russes

ça m'énerve, ce n'est pas complet, c'est biaisé.

Surtout que les photos ne montrent que des soldats, des missiles, ou des militants communistes qui brandissent des portraits de Staline. Perso, je n'ai rien vu de tout ça aujourd'hui à Togliatti.

Plus loin dans Le Monde, un article tout en finesse intitulé : "POURQUOI L'OCCIDENT N'A PAS VU VENIR POUTINE".

Et ce n'est là qu'une libre variation sur un thème manifestement à la mode puisque il y a quelques jours le journal 20 Minutes titrait - sans apporter aucune preuve - POUTINE L'HOMME LE PLUS RICHE DU MONDE.

Et que quelques semaines plus tôt, c'était Libération qui nous parlait de la schizophrénie polymorphe aiguë (ou un truc dans le genre) de Poutine diagnostiquée par un rapport bidon du Pentagone. 



Bizarrement ni Le Monde, ni Libé, ni 20 minutes ne parlent des récents propos de l'ambassadeur d'Ukraine en Allemagne qui reconnaît la présence de bataillons nazis dans l'Armée ukrainienne et qui n'y voit aucun problème.

Bref, un lecteur non-averti regardera ces photos et ces articles et conclura avec Bush Obama : la Russie, c'est vraiment l'axe du mal. 



Face à cette bêtise anti-russe primaire, il existe un vaccin, et c'est le site d'Olivier Berruyer, 
les-crises.fr.


4 commentaires:

  1. Bonjour,
    je n'ai aucune bienveillance particulière pour Poutine mais la bêtise de la propagande quotidienne que nous subissons ici en France a fini par me le rendre sympathique. Un autre site que celui d'Oliver Berruyer (que je connaissais) : http://www.agoravox.fr/
    Amicalement,
    Berlingot

    RépondreSupprimer
  2. Cher Berlingot, merci pour le lien vers agoravox, je vais y faire un tour prochainement. Au plaisir de vous (re)lire sur ce blog !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Oui, l'effroyable bètise de la propagande anti-Russe en France est absolument affligeante.
    Le pire c'est que ça marche plutôt bien, vu qu'ils ont totalement éliminé toute contre propagande.
    Toute ?
    Non, quelques ilots de bon sens perdurent, dont les-crises, agoravox et quelques autres qui maintiennent une lueur de bon sens et d'intelligence dans cet océan d'obscurantisme.
    Et votre blog qui mérite d'être découvert en montrant une autre image de la Russie, ... vue de l'intérieur.
    Bravo pour votre travail, et longue vie au Blog de Grog :-)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Alain,
    J'aime bien ASTERIX et donc j'aime beaucoup votre formule "Toute ? Non, quelques ilots de bon sens"... Merci pour vos encouragements.
    Votre lien qui montre toute la beauté de l'artisanat russe est à suivre :
    http://www.itroika.com/blog/
    Vous devriez aussi proposer quelques petites LADA métalliques au 1/36ème !
    Quoi de plus beau qu'une JIGOULI bleue ?

    RépondreSupprimer