jeudi 16 octobre 2014

SAINTE RUSSIE : DEPARDIEU, un pèlerin français en terre russe !

Dans mon dernier article, je parlais des Récits d'un pèlerin russe.

Grande a été ma surprise en lisant l'interview de Depardieu dans le magazine Le Point, daté du 2 octobre 2014.

Jugez plutôt !


Depardieu dans le rôle de Raspoutine !



Le journaliste : ça fait longtemps que vous avez la foi ?

Gérard Depardieu : Depuis mes 14 ans, quand j'ai lu les Récits d'un pèlerin russe. Un mendiant qui traverse la Russie, de monastère en monastère. 

Je marchais dans les rues de Châteauroux et je me répétais "Je vous aime, j'aime la vie". 

Ce que les chrétiens appellent une prière... Moi, je l'appelle plutôt une méditation, une respiration, ce qu'on envoie en l'air quand la vie résonne en vous, et ça revient comme un écho qui vous ouvre la boîte à questions. 

Pour moi, Dieu est là tous les jours, quand je vais voir le canyon de Charyn, au Kasakhstan, ou là, dans la vallée de la Mort. 

Il y a des choses somptueuses où Dieu est présent partout. 

Pas besoin d'église, de mosquée ou d'autre monument. 

"Je t'ai aimée, bien tard, beauté si nouvelle, beauté si ancienne. Mais quoi ! tu étais au-dedans, et moi j'étais au-dehors de moi-même." 

C'est saint Augustin. C'est d'une modernité, tu trouves pas ? 

Comme les Récits d'un pèlerin russe, qui ont été écrits par un mendiant qui marchait.


"Je vous aime ! J'aime la vie !"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire