lundi 1 septembre 2014

L'école en Russie. La rentrée des classes, c'est quelques chose !

En Russie, le 1er septembre, le jour de la rentrée, c’est PRAZNIK, autrement dit, JOUR DE FETE.

Mais comme toute bonne fête, elle se prépare à l’avance :

J-2 (cette année, c’était mercredi 27 août ou jeudi 28 août) C’est la pré-rentrée ou rentrée informelle : dans beaucoup d’écoles, les élèves, les professeurs et les parents se retrouvent après les vacances, ils vont ensemble à un concert, à un spectacle, au cinéma ou pique-niquer dans un parc. Certains élèves préparent avec l’aide d’un professeur le spectacle pour le jour de la rentrée.

J-1. (cette année, c’était jeudi 28 et vendredi 29 août) Le professeur est de permanence toute la journée dans sa salle, il accueille de façon très libre les élèves et les parents, il règle les détails techniques et répond aux questions éventuelles : emploi du temps, livre, programme, uniforme, sorties scolaires, rythme de travail...

Jour J, le 1er septembre : C’est la vraie rentrée. Tous les élèves viennent en grande tenue, avec des ballons, des boîtes de chocolats, et des bouquets de fleurs pour offrir à leurs professeurs. Ecoliers et écolières, collégiens et collégiennes, lycéens et lycéennes, tous sont bien habillés : bandeaux rouges portés en écharpe, chemises blanches, cravates, foulards, nœuds papillons, nœuds en dentelles dans les cheveux, tresses soignées, chaussures cirées, hauts-talons, pantalons à pince, mini-jupes noires et strictes. Un vrai défilé.

Dans la cour, noire de monde, s’enchaînent alors

Discours officiels

Déclamations poétiques (à la gloire de l’Ecole, des professeurs, et du travail)




Chants

Danses

Puis, la plus jeune élève de l’école monte sur les épaules du garçon le plus âgé.

Elle porte une petite clochette qu’elle fait tinter.





Cet étrange équipage fait le tour de la cour

quand le tour est bouclé

une immense clameur - poussée par les parents, les grands-parents, les élèves, les professeurs - se fait entendre !

Les ballons multicolores sont lâchés dans le ciel.


video


Chaque professeur - suivi de sa classe - passe alors à travers une haie d’honneur formée par les parents qui crient d’immenses hourras.

L’Ecole est officiellement ouverte.

L’année peut vraiment commencer.

Voilà un rituel de rentrée qui a assurément plus de gueule que la traditionnelle petite fiche française mal découpée et raturée où l’élève indique son nom, son prénom, son âge, et ce qu’il veut faire plus tard.

L’étiquette ?

Les bonnes manières ?

La hiérarchie et le respect ?

La joie, la musique et la danse ?

Le cérémonial et la pompe ?

Ces us et coutumes si chers à la France,
Qui les a faits naître, les a codifiés, les a faits vivre,
Qu’elle soit Royauté, Empire ou République…

Où sont-ils passés ?

Les prix d’honneur, d’excellence ou de camaraderie,

Où sont-ils passés ?

Il y a quelque chose de sacré dans l’Education, et les Russes, eux, ne l’ont pas oublié.



2 commentaires:

  1. Bellesd coutumes, dans un beau pays - et de ce fait promis a un bel avenir...
    Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement, cette fête a de l'allure. En France aussi, la rentrée est un événement important, mais il n'est pas codifié comme une fête. C'est plutôt la fin de l'école qui est fêtée. C'est peut-être dommage mais les coutumes sont le résultat d'une certaine culture ou tradition. Je suppose qu'il existe des fêtes en France qui n'existent pas en Russie ou dans d'autres pays. Quelqu'un connait-il l'origine de cette fête dans les pays de l'est?

    RépondreSupprimer