lundi 18 août 2014

3 petits poèmes de FRED GRIOT


Tous les poètes ne sons pas morts, la preuve par 3 avec Fred Griot qui était de passage à Togliatti il y a quelques mois !





ce brut là

c'est de la matière commune
c'est écrit avec ça c'est écrit avec elle c'est la vie banale complètement c'est pas
fait avec autre chose c'est agencé comme elle c'est pas agencé ça tombe comme
ça même pas dirigé à peine dirigé un peu à peine
c'est de la matière commune
de la matière commune imprévisible inattendue avec la même matière qui
contient tout

je n'accepte de porter que mon travail d'une matière de lang ce travail d'une
terre, organique, basale, rustre, racine.

je ne veux bien porter charge que pour ce brut là de lang creuse. de ce creuse
de lang dans le creuse du corps.


corhs parle 

juste écouter outé just voir
juste écouter just voir

l'homme sans peu de parol sasn trop de parol sans plus de parol - l'homme
dépecé de sa parol enroulé de sa parol - l'homme barbouillé de lang barbouillée
bouilllée bouillu bouilli barbouillassé bouillabaissé barbouillabaissé baisé baisé -
l'homme baisé l'homme perdu perdu dans sa parol l'homme sans ka sans qualité
sans ko sans corps sans espèce - l'homme sans plus sans plus de l'homme sans 
plus de parol sans plus de trop parol sans plus de - trop plein barbouillé et tout
nu sans
plus de mot tout nu sans plus
corhs parl alors corhs parl


encore

là encore
crâne seul
dans le noir pas possible
du corps au-dessous courant

après rien
plu

maintenant laissant aller tout l'insatisfiable

quan dehors le dedan vient dehors
dehors et reflux

là encore
marche seul
dans la lumière pas possible
du pas
du pas à pas
du pas à pas longtemps
du pas à pas en plein vent

on ne peut que
dans le noir de l'orage et de la nuit
aller coulant nulle part

quan
dan 
vers

quan
dan

quan
dan
oui

parce que
c'est tou
oui

pas plus

encore trop

mais de mes yeux tout le reste imaginé vu impossible autrement



Alors vous aimez ? En tout cas, ça change des fables de La Fontaine ! 
Voici ce que j'appelle une écriture TOGLIATTIQUE, 
voilà l'authentique poésie TOGLIATTIENNE !


pour approfondir www.fgriot.net




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire